Éviter les conflits

savoir ÉVITER LES CONFLITS

Conseil coaching savoir éviter les conflitsNous avons tous le pouvoir de stopper ou d’éviter les conflits auxquels nous sommes confrontés durant notre existence. Voici quelques astuces de coaching pour apprendre à mieux les gérer.

Vous souvenez vous de la dernière fois où vous avez dit ou entendu l’expression « Je m’en fous » ? Nous lâchons souvent cette phrase pour exprimer notre désaccord ou notre refus d’obéir à des règles. Aussi anodine qu’elle puisse paraître, cette expression familière et très enfantine bien souvent la source de nombreux conflits ! On en use et on en abuse, sans se rendre forcément compte de son impact pour celui qui la reçoit.

Soyez prudents avec la manière dont vous employez cette phrase au quotidien. Lorsqu’elle vous échappe dans une conversation un peu conflictuelle, demandez-vous juste un instant si cela était nécessaire, justifié, et si ce n’était pas une façon de ne pas assumer vos actes. Mettez-vous à la place de votre interlocuteur : lorsqu’il reçoit cette phrase de plein fouet, cela peut provoquer chez lui de l’incompréhension ou bien un sentiment d’injustice.

Pour vous aider à faire face au « Je m’en fous » de trop, ou tout autre provocation de la part votre interlocuteur, voici les 3 bonnes attitudes à adopter.

Comment éviter les conflits ? 

ÉtAPE N°1 : Faire un arrêt sur image :

Prendre le temps de la réflexion et analyser la situation avant de répondre. Que se passe-t-il exactement à ce moment présent ?

ÉTAPE N°2 : Demandez- vous quel est le vrai message de votre interlocuteur :

Est-ce une posture ? Une manière de marquer son territoire ? Peut-être un fond de tristesse, de colère ou un besoin d’espace ? La personne qui vous a adressé son « Je m’en fous » n’est pas forcément un rebelle dépressif. C’est peut-être le seul moyen pour son « enfant intérieur » de capter votre attention. Le but est soit d’amuser la galerie, soit de manifester son mécontentement.

L’essentiel avant de s’offusquer des expressions des autres, c’est d’écouter les messages cachés entre ce qui est exprimé spontanément et le vrai sens du message. Apprenons à décortiquer et être attentif aux vrais messages dans nos conflits. Pour éviter que la situation dégénère, ménagez votre propre susceptibilité en lâchant prise avec les mots des autres, après tout ils leur appartiennent.

ÉTAPE N°3 : Ne vous privez pas d’utiliser la reformulation 

Par exemple : « Si j’entends bien ce que tu es entrain de me dire, c’est que tu te fiches de mes parents … ». Il est important de reprendre mot pour mot la phrase de votre interlocuteur. Cela le mettra face à ses responsabilités et il se rendra compte de l’importance des mots qu’il vient de formuler.  Vous pourrez ainsi éviter le conflit de trop et même engager une vraie discussion.

Et si vous avez personnellement coutume d’utiliser l’expression « Je m’en fous », ne vous sentez pas coupables pour autant. Cette expression est aussi utile ! Elle sert de défouloir pour vider le trop plein d’émotions juste un instant, stopper une discussion qui vire à l’ennuie ou au drame. Bien que cela puisse générer de l’animosité, cela nous libère du protocole l’espace d’un instant.

En témoigne le personnage de Maria Pacôme dans le film La Crise : 

Afin d’éviter les conflits, je vous encourage toutefois à vous défouler en réalisant l’exercice suivant :

Imaginez la situation qui vous perturbe le plus ces derniers temps, ou bien face à une personne toxique de votre entourage. Isolez-vous dans une pièce tranquille, revivez la scène qui vous perturbe et dites « Je m’en fous ! ».

Attention, il vous faudra prononcer cette phrase avec l’intonation adéquate, car un petit « Je m’en fous » susurré du bout des lèvres s’éteindra comme un pétard mouillé.

Soyez théâtral pour une fois. Exprimez votre « JE M’EN FOUS ! » avec passion ! Cela aura une autre envergure et comblera vos intentions.

Vous souhaitez améliorer votre communication et en particulier votre gestion des conflits ? Le coaching de vie propose des solutions idéales pour vous aider !

Alors 1.2.3. OSEZ !

© Crédit photo : Vicky Cristina Barcelona / Woody Allen (2008).