Astuce bien-être pour parents débordés

ASTUCE BIEN-ÊTRE POUR PARENTs DéBORDÉs

Coaching astuce bien-être parents jeuEn tant que parents, nous avons souvent tendance à prioriser un maximum de choses pour le bien-être des nôtres. Nous usinons fièrement tels des petites fourmis avec le sentiment du devoir accompli, sans laisser une petite place à l’amusement. Voici une astuce bien-être si vous êtes des parents débordés.

Personnellement, lorsque ma fille me dit « Maman viens jouer avec moi  ! « , je réponds systématiquement ma phrase fétiche : « Non,  je n’ai pas le temps de jouer  », suivie immédiatement  de  « Attends un peu mon cœur,  je viens jouer dans quelques minutes » . Bien que complètement culpabilisée, je n’arrive pourtant jamais…

Il me semble que j’ai oublié le sens du verbe s’amuser, et pourtant au fond de moi je n’aime pas être cette personne ennuyeuse.

Alors stop ! C’est  le moment de prendre de bonnes résolutions. Nous devons nous amuser maintenant et ne plus négliger nos proches. Cela commence par ne plus nous concentrer sur le « faire », mais nous mobiliser sur la notion « d’être ».

Alors, je vous propose de saboter votre routine, de changer de comportement. Tant pis si le scénario n’est pas respecté à la lettre, ne recherchez jamais la perfection.

Je connais un jeu rigolo qui consiste à échanger mon rôle de maman avec celui de ma fille de 10 ans. Nous nous mimons respectivement. C’est un grand moment très instructif pour l’une et l’autre, évidemment suivi par des éclats de rire.

S’amuser, c’est la promesse de se détendre, de vous débarrasser du stress et des tensions. Le jeu transcende toutes les barrières, peu importe le sexe, la religion, l’âge ou la culture. Quand on joue,  on a du plaisir et notre joie intérieure s’extériorise.

C’est une évidence, l’amusement a des effets sur l’organisme, c’est un antidépresseur naturel. Continuez également de danser dans votre salon,  de vous prendre pour une déesse devant votre miroir,  de chanter comme une casserole sous la douche. Faites rire vos copains, et surtout commencez par vous moquer de vous-même !

Le plaisir est inné, pourquoi s’en priver ?

Enfants nous avions l’impression que tout était magique. Retrouver le chemin de l’amusement, c’est aussi retrouver l’innocence de l’enfant rieur et moqueur qui s’ouvre à la vie. Faites-moi confiance, il y aura un « effet boule de neige ».

Alors 1.2.3. Osez !

© Crédit photo : Le jouet / Francis Veber