L’affirmation de soi : apprenez à reprendre votre place !

L’affirmation de soi : apprenez à reprendre votre place 

Coaching confiance en soi, affirmation de soi, apprendre à reprendre sa placeVous avez souvent la sensation de vous laisser dévorer par les autres ? De ne pas être à votre juste place ? Alors voici mes conseils de coaching sur l’affirmation de soi pour vous aider à reprendre votre place dans la vie, car il n’est jamais trop tard pour réagir !

« Pousse-toi », « Laisse-moi faire », « Je m’en occupe pour toi », « Pas la peine de te déplacer, on a réglé le problème sans toi »… Voilà des phrases que vous avez probablement beaucoup entendues. Pour éviter les conflits, vous avez tendance à hocher la tête, ne pas oser affirmer ce que vous pensez, même si vous n’êtes pas d’accord. Vous laissez aux autres le choix du roi, même si vous devez en souffrir, et vous vous effacez progressivement. On sait que l’on peut compter sur vous, mais vous avez le sentiment que votre opinion et votre présence ne sont pas indispensables. Alors, petit à petit, vous n’existez plus… Et vous avez la sensation étrange de ne jamais être à votre place.

D’où vIENT LE MANQUE d’AFFIRMATION DE SOI ?

Vous avez laissé trop longtemps votre territoire se faire dévaster, les autres ont abusé de votre gentillesse, voire même parfois de votre inconscience. Ce manque d’affirmation de soi remonte probablement à votre enfance. Petit(e) déjà, vous pensiez que c’était la meilleure solution pour avoir la reconnaissance de vos parents. Vous aviez intégré qu’il fallait être discret, pour ne pas déranger et éviter un conflit. Alors vous étiez un(e) enfant très sage, dont l’objectif était de ne surtout pas se faire remarquer, car danger imminent ! Vous avez ainsi grandi dans l’idée que les autres étaient plus importants que vous.

À l’âge adulte et dans votre vie professionnelle, cela se traduit par le sentiment de ne jamais avoir le bon poste, de ne pas être entendu(e) par votre hiérarchie. Le travail en équipe est probablement une vraie souffrance pour vous, car vous ne parvenez pas à être force de proposition, même si vous avez la bonne réponse. Vous sentez que les autres considèrent que vous n’avez pas d’ambition. Et pourtant, au fond de vous, tout est si différent !

pourquoi n’osez vous pas vous affirmer ?

Ne pas vous affirmer est un comportement bien souvent inconscient, qui a 4 fonctions :

  • Il vous protége des choses imprévisibles. Plus vous êtes invisible, moins vous risquez de bousculer votre routine. Vous restez donc dans votre zone de confort et vous l’entretenez.
  • Il vous  permet d’éviter toute forme de conflit  et leurs conséquences.
  • Il vous fait bénéficier d’une certaine forme de reconnaissance des autres. Vous pensez légitimement que personne ne vous aimera si vous êtes désagréable et si vous revendiquez votre territoire.
  • Enfin, il vous permet de vous économiser. Vous pensez que les autres feront les choses à votre place et sûrement mieux, alors  pourquoi agir ?


Comment reprendre votre place ?

Il y a toujours un déclic à l’origine du changement, notamment lorsque notre seuil limite de tolérance est dépassé. On vous a tellement piétiné que vous commencez à souffrir physiquement de maux comme par exemple le mal de dos, torticolis à répétition ou une grosse chute de moral, manque d’efficacité dans toutes vos actions. Parfois, survient ce qu’on appelle « la goutte d’eau ». Vous exprimez votre colère au mauvais endroit à la mauvaise personne. C’est à ce moment-là que vous comprenez l’utilité de reprendre votre place.

Voici mes conseils pour vous aider à vous affirmer en 4 étapes :

Étape n°1 Prendre conscience et accepter

Soyez indulgent avec vous-même, ne vous jugez pas, mais soyez plutôt réaliste.
Il vous faudra d’abord prendre conscience et accepter le fait de ne pas être à votre place. Le processus pourra se mettre en route lorsque vous aurez décidé qu’il est temps de changer les choses. Il vous faudra y aller crescendo, car c’est un comportement ancré depuis l’enfance. Ne vous lancez pas de challenge impossible, mais dites-vous simplement que c’est légitime de reprendre ce qu’on vous a volé. Agissez en adulte sans précipitation et envoyez gentiment votre comportement « d’enfant soumis » prendre des vacances !

Étape n°2 : Tenter des expériences sans danger

Soyez ferme et convaincu(e), vous êtes sur la bonne voie ! Qu’est-ce que vous risquez à vouloir reprendre votre place ? Commencez par vous affirmer en refusant par exemple des missions que l’on tente de vous imposer systématiquement. Un « NON » sans justification peut être un très bon début et découragera vos assaillants.

Étape n°3 : Gagner en confiance

Ceux qui empiètent sur votre territoire ont sûrement très peur de perdre le leur. Il faudra gagner leur confiance, par exemple grâce à l’humour. Tentez également d’être force de proposition lorsque le contexte va s’y prêter. Votre avis est important et peut amener du changement ! Mais attention à ne pas chercher à imposer. Essayez plutôt de suggérer une autre solution.

Vous devez aussi être congruent entre ce que vous dites et votre posture corporelle. Si vous intervenez fermement en position de chien soumis, vous n’allez pas faire « exploser l’audimat de la crédibilité ». Vous allez au contraire générer de la curiosité dans le regard des autres. Alors, n’ayez pas peur des conséquences. Au contraire, ils vous regarderont différemment et vous réattribueront votre place. Chaque petite victoire est le début d’une autre !

 Étape n°4 : pérenniser le phénomène

Pour être crédible, il vous faudra également recommencer d’autres expériences et ne pas vous cantonner à une seule. Pérennisez le fait de reprendre votre place par d’autres actions. Soyez créatif et surprenez gentiment. Parfois il s’agit d’actions simples, comme donner son avis plus souvent, s’impliquer en premier dans l’action et l’accomplir jusqu’au bout. Demander l’aide des autres et les intégrer dans l’action si nécessaire. Enfin, demander l’avis des autres sera une façon subtile d’avoir des encouragements et d’obtenir une autre vision de vous-même sur votre progression.

Quels avantage tirer de l’affirmation de soi ? 

L’affirmation de soi, c’est enfin être dans la lumière, prendre part aux décisions collectives, ne plus les subir. C’est gagner en crédibilité auprès des autres, c’est être serein avec soi-même. C’est renvoyer l’image d’une personne stable sur laquelle on peut compter. Suivez vos intuitions les plus profondes, vous saurez détecter lorsque c’est le bon moment de vous affirmer.

Aux oubliettes les pensées telles que :  » J’y vais ou je n’y vais pas ? », « Est-ce que je peux le dire ou pas ? », »J’ai peur de faire mal », etc…  Trouvez ce qui vous empêche de foncer et amadouez votre peur, car objectivement, vous ne risquez absolument rien. Reprendre sa place est légitime et on vous respectera naturellement.

Si vous ressentez le besoin d’être aidé(e) concrètement pour reprendre votre place, alors le coaching peut vous être utile. Je vous propose un accompagnement personnel et sur-mesure.

1.2.3 Osez !

© Crédit photo : Olivier Landreau.